Mon peigne de tondeuse ne coupe plus, que puis-je faire ?

Les peignes Aesculap® sont équipés d’une molette sur le devant du peigne pour ajuster la pression du contre-peigne sur le peigne. Si vous éprouvez quelques difficultés à entrer dans le pelage et que vous sentez une faiblesse dans la qualité de coupe, votre premier réflexe doit immédiatement être de vérifier la tension grâce à cette molette. Un quart de tour suffit parfois pour redonner un peu de mordant.

En ce qui concerne les peignes de tondeuses OSTER® ainsi que toutes les autres marques similaires (OPTIMUM, ANDIS, PHENIX, WAHL, MOSER etc…), la pression entre le peigne et le contre-peigne se fait grâce au ressort et à sa barrette nylon guide. L’ensemble demande une pression suffisante pour que le peigne puisse couper. L’affûtage et l’usure normale due à la coupe réduisent l’épaisseur du peigne et du contre-peigne. À la longue, la pression donnée au ressort peut donc s’avérer insuffisante pour que le peigne coupe et il faut alors confier votre peigne à un technicien pour travailler ce ressort guide afin de redonner du mordant à votre peigne.

ATTENTION ! Veillez toutefois à ce que la pression ne soit pas exagérée. Si vous serrez trop cette vis, l’entraînement du contre-peigne pourrait devenir difficile pour votre tondeuse. Le levier et le moteur pourraient en souffrir et entraîner des complications plus importantes, voire une panne complète.

Soyez donc raisonnable et modérez la pression entre le peigne et le contre-peigne si vous voulez que vos tondeuses durent longtemps.